• Exemple : environnement, ecole, tri, eglise, ...

A la Une

Territoire Zéro Chômeur Longue Durée : Réunion publique le 23 Novembre à Erbalunga

La communauté de communes du Cap Corse est candidate au projet Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée. Si vous êtes demandeur d'emploi de longue durée ou tout simplement intéressé par la démarche nous vous invitons à participer à une réunion publique le VENDREDI 23 NOVEMBRE 2018 à partir de 9H30 à la salle des fêtes d'Erbalunga.

Affiche TZCLD réunion publique 23 novembre »

Télécharger le document associé »

Présentation du projet TZCLD »



Les actualités archivées

La communauté de communes recrute !

Un(e) animateur(trice) du contrat de ruralité du Cap Corse.

Vous trouverez ci-joint les modalités du recrutement

Télécharger le document associé »

Amélioration de l'habitat : OPAH

La communauté de communes du Cap Corse a besoin de vous !
Afin d’être au plus près de votre réalité et d'identifier vos besoins et attentes en matière de réhabilitation de votre logement, nous vous proposons un questionnaire à nous retourner avant le 20 mars 2018.

La communauté de communes du Cap Corse recrute

Un(e) animateur(trice) du contrat de ruralité du Cap Corse et un(e) ingénieur(e) ou technicien(ne) confirmé(e) chargé(e) de l’assistance au transfert de compétence Eau et Assainissement et GEMAPI.
Date limite de dépôt des candidatures 30 novembre 2017.

Consultez les annonces dans leur intégralité en téléchargeant les documents suivants :

Animateur du contrat de ruralité »

Ingénieur/Technicien transfert de compétence Eau et Assainissement »

IN CAPICORSU SI SCEGLIE : les premiers chiffres du tri !

Les premiers chiffres du tri sont là et les résultats sont au rendez-vous : Une nette augmentation du tonnage des déchets recyclables triés dans le Cap Corse se confirme.

Période étudiée : du 1er janvier au 30 septembre sur 2015 et 2016

Bravo et merci aux eco-citoyens du cap corse !

Poursuivons nos efforts !


Le bilan du tri à l’échelle du SYVADEC pour les exercices 2014, 2015 et 2016 sur la période de janvier à aout :
Le Cap Corse, classé parmi les premiers sur les évolutions 2015-2016 !
(Voir en annexe l’extrait du bilan du tri du SYVADEC)

Bilan du TRI par le SYVADEC »

Réussite pour la première Journée des associations du Cap Corse


Jour d'affluence sur l'esplanade Santa Lucia à Pino, ce samedi 7 juin avec la tenue de la première Journée des associations du Cap Corse. Près de 300 personnes se sont rassemblées autour des stands des 46 associations présentes.

Le matin une balade était organisée entre le col de Sainte-Lucie et le hameau de Lavonese de Pino. Plus de 80 personnes y ont participé. Le pique-nique sur l'esplanade a permis à chacun de partager pain, fromage et charcuterie tandis que le vin, offert par les vignerons du Cap Corse, coulait de façon raisonnable. Une buvette tenue par l'associu di a Ghjuventu pinese permettait aussi à chacun de se restaurer ou de venir prendre son café, offert, cette fois, par la commune de Pino.
L'après-midi les stands des 46 associations se sont déployés en U sur l'ensemble de l'esplanade. Les associations patrimoniales, au nombre de quinze, montraient les progrès accomplis dans la restauration des chapelles votives tandis que les associations culturelles présentaient un programme très diversifié en matière de théâtre, conférences ou cinéma.
Un bilan général de la journée a été dressé à chaud autour de l'"arbre à palabre" de l'esplanade par les associations présentes. Une majorité s'est dégagée pour l'organisation, dans un an (premier samedi de juin) d'une deuxième journée, toujours au col de Santa Lucia, au croisement des villages du nord et du sud, de l'est et de l'ouest.

Lisez l'article paru dans Corse Matin


Stand de Petre ScritteStand de l'associu di a Ghjuventu pinese


Démonstration de TaekwondoL'équipe de la Ghjuventu pinese devant leur buvette




Extrait de la journée


Pierre CHAUBON reconduit à la tête de la communauté de communes

Lors de la récente assemblée générale de la communauté du Cap Corse, les 35 conseillers des 18 communes du Cap Corse ont renouvelé leur confiance au Conseiller territorial et maire de Nonza.

Lire l'article »

Le Conseil Communautaire du 31 juillet 2013 à Barrettali

L'Assemblée générale a eu lieu le 31 juillet 2013.
Les principaux points à l'ordre du jour étaient /

- Présentation du cahier des charges de l’étude pour la mise en place d’une charte paysagère et architecturale du Cap Corse
- Demande de subvention pour l'aménagement des bureaux de la communauté de communes à Erbalunga
- Création de deux postes d’adjoint technique 1ere classe pour la période d’octobre
- Adhésion de la Communauté de Communes à l’Association des Maires de la Haute Corse
- Création d’un poste de rédacteur principal 2eme classe suite avancement de grade
- Création d’un emploi non permanent d’adjoint technique territorial de 2ème classe en vue de faire face à un accroissement saisonnier d’activité
- indemnité du receveur
- lieu du prochain conseil communautaire délocalisé
- Réforme territoriale et mise en œuvre des dispositions du schéma départemental de coopération intercommunale : composition du conseil communautaire et gestion de la période transitoire entre le 1er janvier 2014 et la date des élections
-Problématique de la tuberculose animale dans le Cap Corse (suite à la réunion organisée le 5 juillet dernier par M le Préfet de la Haute Corse)
- Divers
Le compte rendu de l’assemblée générale est disponible sur ce site.

Ouverture de la nouvelle recyclerie de Sisco

Ouverture de la nouvelle recyclerie de Sisco depuis le 3 juin 2013.
Son inauguration a eu lieu le 13 juin dernier.

Consulter les articles de presse :
Article Corse Matin du 1er juillet 2013 La recyclerie de Sisco
LE PETIT BASTIAIS Article La Recyclerie de Sisco est opérationnelle

Consulter les horaires »

Réunion du 7 juin 2013 : Couverture Médicale du Cap Corse

Le 7 juin 2013 a eu lieu à Erbalunga une réunion organisée par la Communauté de Communes du Cap Corse et l’Agence régionale de santé (ARS) sur le thème de la couverture médicale du Cap Corse.

L’ordre du jour était le suivant :

* Etat des lieux :
- tour de table sur le constat de la situation ; démographie ; état d’avancement du projet de maison de santé pluriprofessionelle du Cap Corse à Luri

* Solutions potentielles :
- avis des participants sur les solutions à mettre en œuvre ;
- contrat local de santé (loi HSPT) en tant qu’outil pour élaborer et conduire des politiques de santé publique en milieu rural ;
- identification des enjeux prioritaires de santé publique ;
- réponses à ces enjeux en coordination avec les élus.

Consulter l’article de Presse :

Corse-Matin du samedi 8 juin 2013 : « Dépasser les Individualismes pour combler le désert médical du Cap »

Inauguration du nouveau parc photovoltaïque à Meria

L’inauguration du nouveau parc photovoltaïque implanté sur les hauteurs de Meria a eu lieu le 27 avril dernier en présence de Laurence Piazza et Honorine Sadowski, maires de Meria et Morsiglia, accompagnées de Monsieur Pierre Chaubon, Président de la Communauté de Communes du Cap Corse et de Monsieur Paul-Henry Watine, Président du Conseil de Surveillance d’Eco Delta.
Le site s’étend sur 12 hectares dans les hauteurs des communes de Meria et Morsiglia, il développe 6,2 GWH/an, ce qui permet d’alimenter en électricité 5200 habitants du Cap Corse.

Consulter les articles de Presse :

- Corse-Matin du dimanche 28 avril 2013 « Meria a inauguré hier son parc photovoltaïque sous les nuages »
- L’informateur Corse – Journal du 17 au 23 mai 2013 : « Meria et Morsiglia »

Le conseil Communautaire du 5 avril 2013 à Luri

Les principaux points à l’ordre du jour étaient :
- Approbation du compte de Gestion 2012,
- Vote du Compte Administratif 2012,
- Vote du Budget Primitif 2013,
- Vote des taux 2013 : 4 taxes,
- Vote du taux de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères : 2013,
- Affectation du résultat de fonctionnement 2012,
- Redevance spéciale 2013,
- Contrat Educatif Local 2013,
- Création d’emplois non permanents d’adjoints techniques 2 eme classe pour la saison estivale (fonction ripeur pour la collecte des déchets ménagers),
- Création d’emplois non permanents d’adjoints techniques 1ere classe pour la saison estivale (fonction chauffeur pour la collecte des déchets ménagers),
- Liste des marchés attribués en 2012,
- Attribution de la prime de fonction et de résultat,
- Demande de subvention pour l’acquisition d’un véhicule de collecte des déchets ménagers,
- Délégation au président pour l’attribution des marchés d’entretien de véhicules
- Point sur l’opération de mise en place du tri sélectif,
-Approbation du lieu de la prochaine assemblée générale délocalisée,
- Désignation d’un représentant de la Communauté de Communes au conseil d’administration du collège de Luri,
- Adhésion de la Communauté de Communes au Centre National d’Action Sociale( CNAS) pour le personnel,
- Accunsente a Cartula di a Lingua Corsa, adhésion à la charte de la langue corse
- Intervention de Mesdames GIRAUD et TEDESCHI de la Mission Locale pour les emplois d’avenir
- Divers
Le procès verbal de l’assemblée générale est disponible sur le site.

Le Conseil Communautaire du 8 février 2013 à Ville di Pietrabugno

Les points principaux à l’ordre du jour étaient :

- Avis sur l'arrêté du préfet n°2012-334-003 du 29 novembre 2012 dressant le projet de périmètre de la future communauté de communes
- Décision modificative n°3 au BP 2012, augmentation du reversement du FNGIR
- Modification des statuts du Syvadec
- Demande de subvention pour la réalisation d'une charte paysagère
- Demande de subvention pour l'aménagement et l’équipement des bureaux et de la salle de réunion de la Communauté de Communes du Cap Corse à Erbalunga
- Modification de la durée hebdomadaire de travail d'un adjoint administratif (de 17h30 à 22 heures)
- Frais de déplacement des agents du service de collecte (résidence administrative)

En savoir plus : Le Procès Verbal est en ligne sur le site

Deux réunions ont mobilisé les élus du Cap Corse le 30 novembre 2012 à Brando

1) La réunion du conseil communautaire de la Communauté de Communes du Cap Corse de 10h30 à 13h00
2) La réunion relative au Plan Local de Prévention des Incendies du Cap Corse à partir de 14h 30

1) La réunion du conseil communautaire de la Communauté de Communes du Cap Corse de 10h30 à 13h00 :

Les points principaux à l’ordre du jour étaient :
- approbation de la tenue du conseil communautaire à Brando (suite à la dernière délibération du conseil communautaire l’organisant à Luri)
- décision modificative n°2 : inscription des subventions de l’Etat et de la CTC en investissement (programme acquisition de locaux)
- modification du tableau des effectifs
- point sur l’opération de mise en place du tri sélectif
- point sur le GAL Leader +
- rapport d’activité 2011 de la communauté de communes
- préparation d’une réunion sur le thème de la santé publique dans le cap corse
- charte paysagère cap corse
- divers :
• interventions de Francis MAZZOTI, maire de Pino et Ninon MORAZZANI, déléguée suppléante de Cagnano
• point sur les travaux récents de la commission départementale de coopération intercommunale concernant le Cap Corse
• point sur les travaux de la commission des compétences législatives et réglementaires de l’assemblée de Corse sur l’évolution institutionnelle de la Corse présidée par Pierre CHAUBON

Le Procès verbal du Conseil Communautaire sera mis en ligne prochainement;

2) La réunion relative au Plan Local de Prévention des Incendies du Cap Corse à partir de 14h 30

Au cours de cette séance de travail à laquelle étaient conviés les représentants de la DDTM, des sapeurs forestiers, du SDISS et de l’office de l’Environnement, les élus ont traité des sujets suivant :
- état des lieux des travaux DFCI du Cap en relation avec le PLPI,
- compétences de la communauté de communes et servitudes de passage DFCI.

Une Charte paysagère pour le Cap Corse

Le vendredi 26 octobre 2012 a eu lieu, à 14 h30, à la salle des fêtes de Sisco, sous la présidence de Pierre CHAUBON, une réunion du conseil communautaire de la Communauté de Communes du Cap Corse.

Au cours de cette séance de travail en présence des services de la DDTM ,de la DREAL , de l’Office de l’Environnement, de l’Archictecte des Bâtiments de France, du Conseil d’Architecture d’Urbanisme et d’Environnement, du Département de la Haute Corse, de la Communauté de Communes du Cap Corse et de l’association Petre Scritte les élus ont souhaité exprimer leur volonté de prise en compte d’une approche paysagère dans la définition de leur politique d’aménagement du territoire.

La mise en place d’une Charte paysagère devrait permettre de répondre à cet objectif en définissant les particularités du patrimoine bâti et paysager du Cap Corse avec :

- l’amélioration de la connaissance de ce patrimoine ;
- la sensibilisation et le conseil des acteurs locaux dans leur réflexion sur l’urbanisme et dans leurs projets de développement et d’aménagement du territoire;
- la proposition d’actions opérationnelles en matière de gestion de l’urbanisation, du patrimoine bâti et des paysages.

Après la présentation par Pierre Marie LUCIANI, inspecteur de la DREAL, de l’outil « charte paysagère » et de différents exemples de réalisation, les participants ont étudié les modalités et les conditions de mise en œuvre de ce projet pour la micro région du Cap Corse.
L’estimation du coût et du délai de la mission en fonction du contenu du cahier des charges a également été abordée.
Lors du prochain conseil communautaire, à la fin du mois de novembre, Pierre Chaubon proposera aux élus de la Communauté de Communes du Cap Corse un projet de délibération sur le principe de cette opération et un plan de financement adapté.

Le Conseil Communautaire du 31 juillet 2012

Le dernier conseil communautaire de la communauté de communes du cap corse a eu lieu le 31/07/2012

Télécharger le compte rendu

Création d'une ligne de transport de passagers BARRETTALI – BASTIA

NON ! La ruralité n’est pas une fatalité !
L'Ouest du Cap Corse n'avait plus de moyen de transport régulier permettant à ses habitants de relier leur village à Bastia depuis environ 2 ans.

Devant le désarroi des habitants de la micro- région et notamment des personnes âgées ou dans l’impossibilité de conduire, la municipalité de Barrettali a décidé de recréer la ligne Barrettali - Bastia.

Aussi la commune a demandé, par délibération, au département de la Haute Corse qui a la compétence transport, la délégation pour devenir Autorité Organisatrice de Transport de second rang(AO2) pour une période de 5 ans renouvelable.

À partir du 25 juillet 2012, un minibus pouvant accueillir 8 passagers reliera 2 fois par semaine Barrettali à Bastia, et une fois par semaine notre village à Luri.

Le minibus passera tous les mercredis par Canari, Ogliastro, Nonza et tous les vendredis par Pino et Luri.

La ligne sera exploitée en régie municipale et conduite par les employés municipaux.

Les personnes désirant réserver pourront appeler la mairie de Barrettali au 04 95 35 10 54.

Un partenariat a été conclu avec les communes de Canari, Ogliastro, Nonza, Pino et Luri qui bénéficieront de la ligne en contrepartie d'une aide financière.

Voilà un bel exemple de solidarité rurale d’un micro- région qui ne veut pas rester dans l’isolement et qui se préoccupe du bien-être et des services à procurer à ses habitants.

Le Conseil communautaire de la Communauté de Communes du Cap Corse du 6 juillet 2012 à Tomino

Les points principaux à l’ordre du jour étaient :

-création d’un poste de rédacteur territorial principal (suite à avancement de grade)
- modification de la délibération attribuant la prime de service et de rendement à la filière technique (adaptation des modalités d’attribution à la règlementation en vigueur)
-Approbation du bilan PEL 2011 et demande de subvention 2012,
-Point sur la procédure en cours du PLU du Cap Corse,
-Approbation du lieu de la prochaine assemblée générale délocalisée,
- Présentation du projet de développement de l’association Cap Vert de Luri par son président : André RAMORA,


Le procès verbal de l’assemblée générale est disponible sur ce site.

Le sentier des crêtes

La rénovation de la totalité du balisage du sentier des crêtes (45 kms) a débuté le mois dernier.

Montant du marché : 6 151.50€ H.T. (Attributaire : SARL Altre Cime)

Les éditions promotionnelles du Cap Corse 2012

La Communauté de Communes diffusera fin juin 2012 ses nouvelles brochures réactualisées : guides pratiques, programmes des fêtes, sets de table.

Montant du programme : 17 210.00€ H.T.
Conception graphique : 4 210.00€ H.T. (Attributaire : Agence Médiacorse)
Impression des documents touristiques : 13 000.00€ H.T. (Attributaire : Imprimerie Sammarcelli)

La sécurisation des points de collecte

La Communauté équipe à partir du 15 juin l’ensemble des communes avec des immobilisateurs, des containeurs à déchets ménagers : 86 points sur l’ensemble du territoire seront sécurisés. Une seconde tranche de travaux sera prévue en 2013.

Montant du marché : 66 011.49€ H.T. (Attributaire : SARL SMTP)


Le lavage des bacs

Le lavage des bacs a débuté le mardi 5 juin. Le véhicule procède au nettoyage et à la désinfection de l’ensemble des bacs du territoire jusqu’à la fin du mois.

Montant du marché : 10 800€ H.T. (Attributaire : Communauté de Communes de la Costa Verde)

L’entretien des points d’aménagement et d’information

L’entretien et la rénovation des 6 « voiles » est terminé. Elles ont bénéficié de travaux de réhabilitation avec reprise des murets et des supports.

Montant des travaux : 10 644.00€ H.T. (attributaire : SARL SMTPi)

Prochainement, la Communauté de Communes du Cap Corse lancera une consultation pour la mise en place d’une nouvelle signalétique sur ces voiles.

La commune de Barrettali, prix national des rubans du Patrimoine 2012

Lancé en 1994, le concours « Les Rubans du Patrimoine » distingue et récompense, par des prix nationaux, régionaux et départementaux, des communes et des intercommunalités ayant réalisé des opérations de rénovation ou de mise en valeur de leur patrimoine bâti. Parmi les 103 dossiers présentés, Barrettali est la seule commune de Corse à avoir obtenu cette distinction.

Les Rubans du Patrimoine sont organisés en partenariat par l’Association des Maires de France, la Fondation du Patrimoine, la Fédération Française du bâtiment, Dexia et la Gazette des Communes.
Dans toute la France, les Rubans du Patrimoine révèlent une infinie variété d’opérations. Ils témoignent d’une part, de la richesse du patrimoine bâti français et, d’autre part, de la diversité des enjeux et des choix qui s’offrent aux élus :
- Rénover et mettre en valeur pour embellir le cadre de vie,
- Sauver une ruine pour transmettre le caractère local et les traditions,
- Réhabiliter et changer de destination pour faire revivre un bâtiment, un quartier.
Les Rubans du Patrimoine sont dotés de 15000 euro de prix répartis entre les lauréats des prix nationaux.
103 Communes, sur le plan national, ont concouru à cette 18ème édition des Rubans du Patrimoine.
35 prix départementaux, 11 prix régionaux, 1 prix spécial, une mention spéciale et 3 prix nationaux ont été attribué.
Après l’attribution du Label « Notre Village Terre d’Avenir », en octobre 2011, récompensant son dossier Agenda 21, la commune de Barrettali s’est vue attribuer le premier prix national des Rubans du Patrimoine 2012 pour les communes et structures intercommunales de moins de 3500 habitants pour la qualité du travail de restauration de l’église Saint Pantaléon, travaux dirigés par l’architecte Pierre Louis Colonna d’Istria.
Les autres lauréats sont Vitré (Ile et Villaine) pour les communes de plus de 3500 habitants et moins de 20000 habitants et Epinal pour les communes de plus de 20000 habitants
Ce prix (chèque, diplôme et trophée) sera remis au Maire de la commune de Barrettali, Antony Hottier, lors d’une cérémonie à Paris, à l’automne prochain, par les Présidents de l’Association des Maires de France, le Président de la Fondation du Patrimoine, le Président de la Fédération française du bâtiment et le Président de Dexia.



La voile et la natation dans le cadre du contrat éducatif local du Cap Corse

Les activités voile et natation ont débuté depuis le mois de mai pour les enfants des écoles du Cap.
Les élèves des écoles de Pietracorbara, Macinaggio, Luri et Centuri bénéficient de 8 séances de voile dispensées par le Club Nautique de Macinaggio en collaboration avec Corse Loisirs Evasion.
Les élèves des écoles de Ersa, Morsiglia, Luri, Macinaggio bénéficient de 14 séances de natation par classe dans la piscine de l’hôtel « U Ricordu » à Macinaggio.
Des séances de voile sont prévues pour les élèves des écoles de Sisco et Erbalunga dans le courant du mois de septembre.
La Communauté de Communes prend à sa charge les transports sur les sites et les activités.

Montant de l’opération (transports + activités) : 17 920.00€

Transport : 6 640.00€ (Attributaires : Transports Jules Paverani / SARL Sotracap Damiani / SARL Micheli et Fils)
Activité natation : 3 800.00€ (Attributaire : Association Team Bastia Natation)
Activité voile : 7 480.00€ (Attributaire : Club Nautique de Macinaggio)

Le Conseil communautaire de la Communauté de Communes du Cap Corse du 31 mars 2012 à Olmeta du Cap :


Les points principaux à l’ordre du jour étaient :
- Approbation du compte de Gestion 2011,
- Vote du Compte Administratif 2011,
- Vote du Budget Primitif 2012,
- Vote des taux 2012 : 4 taxes,
- Vote du taux de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères : 2012,
- Affectation du résultat 2011,
- Redevance spéciale 2012,
- Approbation du bilan du Contrat Educatif Local 2011 et demande de
subvention 2012,
- Création d’emplois non permanents d’adjoints techniques 2ème classe
pour la saison estivale (fonction ripeur pour la collecte des déchets
ménagers),
3
- Création d’emplois non permanents d’adjoints techniques 1ere classe pour
la saison estivale (fonction chauffeur pour la collecte des déchets
ménagers),
- Liste des marchés attribués en 2011,
- Approbation du règlement de travail en sécurité,
- Demande de subvention pour acquisition de locaux (bureaux de la
communauté de communes),
- Délégation au président pour l’acquisition d’une parcelle de terrain à
Nonza (objet : implantation d’un point tri),
- Délégation au président pour les marchés en procédure adaptée,
- Mise à disposition du personnel de Rogliano (service de collecte des
déchets ménagers,)
- Point sur la compétence « enlèvement des épaves » et sur la compétence
« sport »
- Point sur l’opération de mise en place du tri sélectif
-Approbation du lieu de la prochaine assemblée générale délocalisée,
- Point sur la Poste,

En savoir plus : http://www.destination-cap-corse.com/userfiles/files/958-compte_rendu_de_l_assemblee_generale_du_31_mars_2012_a_olmeta_du_cap-1.pdf

PLAN COMPOSTAGE CAP CORSE - DISTRIBUTION GRATUITE DE COMPOSTEURS

La Communauté de Communes du Cap Corse organise, en partenariat avec le SYVADEC, le plan compostage avec une distribution gratuite de composteurs .

Les personnes intéressées peuvent s’inscrire, avant le 1er mai 2012, auprès du SYVADEC en appelant le numéro de téléphone suivant 04 95 34 88 98 (de 9 heures à 12 heures) ou bien directement sur le site internet de l’opération www.lecompostdansmonjardin.fr ,

A l'issue de ce recensement, et si la demande porte sur plus de 20 dossiers, une réunion sera organisée sur le territoire de la Communauté de Communes du Cap Corse afin de procéder à une distribution.

Enquête publique pour le Plan Local d’Urbanisme (PLU)

L’enquête publique sur les dispositions du PLU intercommunal du Cap Corse (14 communes) sera ouverte du 11 avril au 22 mai 2012.

Les pièces du dossier ainsi que les registres d’enquête seront déposés à Luri (hameau de Piazza) au siège du Syndicat intercommunal à vocation unique (SIVU).
Les membres de la commission d’enquête assureront des permanences dans les différentes communes. Des permanences seront assurées dans chaque mairie concernée.
Chacun peut aussi adresser ses observations écrites aux commissaires enquêteurs, au siège du SIVU à Luri ou dans les mairies membres du SIVU.

Consulter l'arrêté de mise à l'enquête publique »

Une signalétique pour les marines du Cap

La Communauté de Communes a terminé la première tranche d’aménagement des marines du Cap avec la pose d’une signalétique adaptée.

Les nouveaux panneaux sont présents sur le territoire pour les marines suivantes :Albu, Gjottani, Macinaghju, Meria, Santa Severa



AlbuSanta Severa

Coût de l’opération : 110 202 € TTC
Maître d’ouvrage : la Communauté de communes du Cap Corse
Financeurs : l’Etat, l’Agence du tourisme de la Corse, le Département de la Haute-Corse.
Maîtres d’œuvres :
Les architectes : Marie-Hélene Stefanaggi et Muriel Amoretti
Réalisation : SARL SMTP à Luri

Le Conseil Communautaire de la Communauté de Communes

Le dernier Conseil Communautaire de La Communauté de Communes a eu lieu le 4 novembre 2011 à Méria.

Les principaux points à l’ordre du jour étaient :

- Le Schéma départemental de coopération intercommunale
- L’intervention de la présidente de l’Office Hydraulique de la Corse sur le thème de la ressource en eau du Cap Corse- La Présentation d’un projet de Charte paysagère du Cap Corse
- Le syndicat d’électrification de la Haute Corse (une motion pour la création d’un syndicat d’électrification unique en Haute-Corse a été adoptée par les élus du Conseil Communautaire)
- L’approbation de la mise en place d’un dispositif Agenda 21 pour le Cap Corse en partenariat avec l’OEC
- La signature d’un contrat Enfance Jeunesse avec la Caisse d’Allocations Familiales de la Haute Corse
- Le rapport d’activité 2010 de la Communauté de Communes

Voir le détail

Les éditions promotionnelles du Cap Corse 2011 sont arrivées !

Toute les éditions promotionnelles sont disponibles et consultables en ligne.

guides pratiques, carte touristique, programme des fêtes

La natation pour les écoles primaires du Cap Corse

Dans le cadre du contrat éducatif local, la Communauté de Communes du Cap Corse organise l’activité natation sur le bassin de l’Hôtel U Ricordu à Macinaggio.

Consulter l'article de presse du Corse-Matin

La poursuite du plan compostage individuel dans le Cap

En partenariat avec le SYVADEC, la Communauté de Communes du Cap Corse a organisé sur ce thème une réunion le mercredi 25 mai 2011 à l'école d'Erbalunga.

A l'issue de cette séance d'information, 60 composteurs ont été attribués aux participants.
560 composteurs ont été distribués sur le Cap Corse depuis 2009. Cela représente une capacité de traitement de 145 tonnes par an qui est détournée de la filière classique d'élimination des déchets ménagers : l'enfouissement.

Le dernier conseil communautaire de la Communauté de Communes a eu lieu le 30 avril à Nonza

Les principaux points à l’ordre du jour étaient :
• Le vote du budget primitif 2011
• La situation de la Poste dans le Cap
• La démarche Agenda 21

Réforme territoriale

Le 6 mai 2011, les élus de la Communauté de Communes ont été conviés à Sisco pour un séminaire sur la Réforme territoriale animé par deux représentantes de Mairie-Conseils . Télécharger le descriptif du projet

Le passage à la télévision tout numérique

Pour la région Corse le passage au tout numérique est prévu pour le 24 mai 2011. Tous les téléviseurs devront être adaptés à ce mode de réception. Pour toute information concernant ce passage vous pouvez soit :
- Contacter un centre d’appels : le 0970 818 818
- Consulter le site internet : www.tousaunumerique.fr

Un projet d’installation de la recyclerie de Sisco

A la demande de la Communauté de Communes, le SYVADEC travaille à l’installation d’une deuxième recyclerie pour les habitants du Cap Corse.

Après celle située à Ersa, la recyclerie de Sisco, dont l’emplacement est prévu au lieu de l’ancien quai de transfert des déchets, sera fonctionnelle d’ici la fin de l’année.

Le tri sélectif complet arrive sur le Cap

Dans le cadre de la mise en place d’une gestion rationnelle des déchets, la Communauté de Communes du Cap Corse s’engage dans un programme d’aménagement visant au déploiement sur le territoire intercommunal d’un réseau de collecte séparative en Points d’Apport Volontaire (PAV) pour les déchets valorisables des Ménages et en Point de Regroupement (PDR) pour le verre des socioprofessionnels (cafés, hôtels et restaurants).
La réalisation de 52 points d’apport volontaire pour la collecte des déchets recyclables ainsi que 56 points de collecte sélective pour les professionnels du tourisme sont prévus pour le mois d’octobre.
Cette opération a reçu le soutien financier de l’ADEME, l’Europe et l’Office de L’environnement
La consultation pour les travaux est en cours.

La Communauté de Communes du Cap Corse : un plan de prévention des incendies exemplaire

Le 2 juillet 2010 a eu lieu à Pietracorbara la dernière assemblée générale de la Communauté de Communes du Cap Corse. A l’ordre du jour de cette séance de travail d’importants dossiers : l’état d’avancement des travaux sur le réseau Edf, la politique de prévention et de lutte contre les incendies, les projets de recycleries …

Consulter les articles de presse :

• Le corse Matin : "Le dispositif du Cap Corse a valeur de modèle"

• Le petit Bastiais N°331 : "Communauté de Communes du Cap Corse : un plan local de prévention des incendies exemplaire"

la Communauté de Communes du Cap Corse en mouvement…

Lors de sa dernière interview parue dans le Corse Matin du 31 Mai 2010, le Président Pierre CHAUBON évoque tous les grands sujets traités par la Communauté de Communes

Question 1 : Quel bilan peut on tirer de l’activité de la Communauté de Communes du Cap Corse ces dernières années ?
Réponse de Pierre Chaubon :
Je ne suis pas un adepte de l’autosatisfaction. Je ne vais donc pas m’extasier sur le bilan. Nos moyens sont modestes et notre territoire cap-corsin souffre encore, hélas, et malgré nos efforts, d’un retard évident de développement économique et d’aménagements structurants.
Pour autant, la Communauté de Communes travaille, dans un cadre de dialogue démocratique que je crois exemplaire, pour le présent et l’avenir du Cap : dans les domaines de l’environnement, de la promotion touristique, de la coopération méditerranéenne, des projets éducatifs locaux, en soutien à la vie culturelle, en termes d’aménagements…

Question 2 : Concrètement, qu’est ce qui a été réalisé ?
Réponse de Pierre Chaubon :
De manière très concrète, le transfert à la Communauté de Communes des compétences de traitement et de la collecte des ordures ménagères, voulu par les communes du Cap, nous a beaucoup mobilisés ces dernières années.
Il a fallu remettre de l’ordre et de la cohérence, aux plans juridique et financier, et harmoniser l’ensemble des politiques. S’agissant du traitement, nous avons adhéré au Syvadec et nous travaillons en bonne intelligence avec cette structure et son Président François Tatti.
Concernant la collecte, nous avons accompli un travail considérable, avec Ange-Pierre Vivoni et André Maury, Vice-présidents de la Communauté, et Marie-José Luciani et Frédéric Marucchi, mes collaborateurs, sur la gestion des ressources humaines, le renouvellement du matériel (notamment des véhicules de collecte), l’organisation des tournées, la rationalisation des dépenses et l’harmonisation des marchés publics.
L’action de la Communauté ne s’est pas limitée à cette Question, importante, de gestion des déchets ménagers.
La Communauté a procédé à des travaux de renforcement des dispositifs de défense et de prévention des incendies, avec la mise en place de 9 citernes réparties sur le territoire.
Elle a mené, avec succès, comme chef de file, avec l’appui du bureau d’étude ICALPE et de son directeur Michel Dubost, dans le cadre du programme Interreg, le projet « Altra Isola », de coopération avec la Costa Verde, en Corse, l’Archipel Toscan et 8 communes de Sardaigne, qui a débouché sur l’adoption d’une charte, sur des publications communes, et sur la réalisation, dans le Cap, de 18 promenades thématiques autour des 18 communes membres de la Communauté, avec panneaux, topoguides et jeux de cartes postales…
Il y a aussi l’organisation annuelle d’un contrat éducatif local, avec des activités, pendant et hors temps scolaire, aussi diverses que la voile, la natation, le jeu d’échecs…. ; le soutien à des manifestations de qualité, comme « a fiera di u vinu », à Luri, le festival d’Erbalunga, le concours de chant lyrique, à Canari, ou encore à l’inventaire du patrimoine du Cap Corse réalisé par l’association Petre Scritte ; la création et l’entretien de sentiers de randonnées ; les éditions promotionnelles ; ou encore l’aménagement de marines, comme, par exemple, à Giottani, Albu ou Santa Severa…

Question : Malgré les travaux successifs dans la micro-région, la route reste un point noir dans le paysage Cap-Corsin. Qu’attendez-vous du futur président du Conseil Général ?
Réponse de Pierre Chaubon :
D’une manière générale, qu’il soit aussi attentif et réactif que l’actuel !
Mais aussi que le nouveau président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Corse, Paul Giacobbi, le soit davantage que le précédent, ce qui ne devrait pas être très difficile !
Précisons notre pensée : François Orlandi, Conseiller Général de Capo Bianco, consacre avec son collègue Jean Motroni, Conseiller Général de Sagro, une attention soutenue à la Question des routes du Cap, et il en rend compte régulièrement, et avec application, à l’assemblée générale de la Communauté de Communes.
L’ensemble du réseau routier de la RD 80 est en chantier : entre les travaux déjà réalisés, sur plusieurs tronçons, ceux qui sont en cours, de manière effective, sur d’autres segments, et ceux à venir, mais qui sont engagés administrativement, on ne pourra plus parler de « point noir » en évoquant le réseau du Cap. Mais dans cette affaire, le Conseil Général de la Haute- Corse a assumé seul, sous l’autorité de Paul Giacobbi, les opérations, sans soutien de la CTC pourtant sollicitée à plusieurs reprises.
La RD80 et la RD180 méritaient pourtant, et méritent toujours, d’être considérées comme d’intérêt régional et d’obtenir, à ce titre, des aides financières de la CTC, en synergie avec le Département.
Cette recherche d’une meilleure synergie entre collectivités pourrait d’ailleurs produire des effets et des résultats dans bien des domaines, et en particulier celui des ports de pêche et de plaisance qui constituent une des richesses du Cap.

Question : Il existe des inégalités entre les façades Est et Ouest du Cap. Un équilibre est-il possible ? Sous quelles conditions ?
Réponse de Pierre Chaubon :
C’est vrai, et le travail de la Communauté est aussi de rechercher cet équilibre, par la voie d’une solidarité plus et mieux partagée. Mais ce n’est pas facile car nous partons de loin…

Question : La mairie de Rogliano entretient des relations avec les compagnies maritimes italiennes pour mettre en place une ligne Macinaggio-Toscane. Ce projet a-t-il des chances d’aboutir ? Quels en seraient les débouchés ?
Réponse de Pierre Chaubon :
Je suis très favorable à ce projet porté par Patrice Quilici, maire de Rogliano. La Communauté dans son ensemble le soutient et le soutiendra.
La Commune de Rogliano a d’ores et déjà décidé d’inscrire ce projet dans le plan nautique régional et de créer les structures nécessaires à sa réalisation, une digue, un quai, des voies de dégagement des véhicules… ; un cahier des charges est élaboré… bref, les conditions sont aujourd’hui réunies pour faire prospérer et, je l’espère ardemment, aboutir ce projet ambitieux dont les buts seraient de développer le Cap aussi par le Nord et de permettre à des visiteurs d’arriver par Bonifacio et de repartir par Macinaggio et, réciproquement, d’arriver par Macinaggio et de repartir par Bonifacio.
Ce serait un atout formidable pour le Cap et si je puis y contribuer, avec la Communauté et à la CTC, où je siège, je le ferai.

Question : Le tourisme estampillé « vert » est-il toujours une des priorités de la micro-région ?
Réponse de Pierre Chaubon :
Sans aucun doute. Le Cap-Corse, à travers ses sentiers de randonnées, ses marines, ses paysages, dispose de tous les attraits pour développer un tourisme durable de qualité. Nous y contribuons.

Question : Vers quel développement la Communauté de Communes souhaite-t-elle s’orienter ?
Réponse de Pierre Chaubon :
D’abord, il faut affirmer que le développement est une nécessité vitale, dans ses dimensions économique, sociale et culturelle.
Ensuite il faut être conscient que le développement ne se décrète pas facilement.
Ceci posé, nous devons nous efforcer de favoriser un développement touristique, mais aussi agricole, artisanal, énergétique, culturel…en harmonie et à la mesure de ce qu’est le Cap-Corse : à taille humaine et de grande qualité.

Question : Les projets photovoltaïques ou éoliens ont-ils progressé ?
Réponse de Pierre Chaubon :
Dans le Cap, pas au rythme souhaité !
Le projet éolien Meria-Morsiglia a obtenu les autorisations nécessaires. Nous espérons un démarrage prochain.
Il existe quelques projets photovoltaïques qui progressent : Ogliastro, Barrettali et Meria ont reçu les avis favorables de la CTC ; Ogliastro a même obtenu une validation par le Conseil des Sites de février dernier. Nous souhaitons que ces projets débouchent rapidement.
Il reste que, pour favoriser le développement des énergies renouvelables, dans le Cap comme ailleurs, il faut revaloriser le prix de rachat de l’énergie produite, comme cela se fait dans l’outre-mer, afin de garantir la rentabilité des investissements à réaliser.

Question : Du point de vue énergétique, où en est-on avec les projets de renforcement du réseau électrique ?
Réponse de Pierre Chaubon :
A l’issue de l’hiver 2007 particulièrement agité en terme de pannes sur les réseaux électriques du Cap Corse, je me suis rapproché d’EDF pour demander un état des lieux et un plan d’action pour améliorer la distribution dans la zone.
Au cours d’une réunion qui s’est tenue le 30 mai 2008, à ma demande, EDF et le Syndicat d’Electrification ont exposé leurs projets.
EDF, sur la période 2008-2011, a prévu d’investir près de 7M€ pour fiabiliser davantage ses ouvrages du Cap Corse, soit un effort annuel deux fois plus important que celui réalisé sur la période 1990 à 2007.
Deux axes de travail ont été arrêtés :
• Des investissements par la création de plus de 30 km de réseau en souterrain pour réduire la sensibilité climatique et renforcer la qualité de l’alimentation et par l’installation de nouveaux organes de télécommande.
• Une maintenance renforcée des ouvrages avec de l’élagage et des visites de lignes pour prévenir les incidents (150 km de lignes inspectées par hélicoptère et 60 km à pied).

Un comité de suivi a été mis en place et il est composé de représentants de la Communauté de Communes du Cap Corse, d’EDF et du SIEGNNE. Il s’est réuni très régulièrement en 2008 et 2009 pour faire le point sur l’avancement des 7 chantiers retenus.
A ce jour ils sont tous lancés et les travaux seront terminés comme prévu fin 2011.
Certains sont d’ailleurs déjà achevés comme le renforcement du transformateur 90 kv dans le poste source de Sisco, la création de nouveaux interrupteurs télécommandés ou le basculement sur le réseau souterrain de 9 postes MT/BT au sud de Macinaggio.

Question : La nouvelle assemblée territoriale aura-t-elle un rôle à jouer dans l’évolution de la micro-région ?
Réponse de Pierre Chaubon :
Un rôle majeur, naturellement. En tout état de cause un rôle bien supérieur à celui observé dans le passé récent. S’agissant des routes et des ports, on l’a évoqué.
Plus généralement, dans le PADDUC à venir ; en matière de territorialisation, en reconnaissant, comme avait fini par le faire Ange Santini, que le Cap Corse constitue un territoire à part entière, susceptible de créer, par exemple, son office de pôle touristique…, et capable de coopérer avec les territoires qui l’entourent, et au-delà…
Je compte pour cela sur le nouveau conseil exécutif et sur son Président.

Question : Côté écologie, quels sont les projets en cours et à venir ?
Réponse de Pierre Chaubon :
C’est une dimension essentielle de notre action passée, que nous allons évidemment poursuivre et approfondir.
Nous avons, par exemple, beaucoup travaillé à la prévention contre les incendies et nous allons réaliser une 2ème phase de mise en place de cuves sur tout le territoire.
Mais le grand projet à venir dans ce domaine concerne la mise en place d’un programme très achevé, très ambitieux, et relativement onéreux (d’un montant estimé de prés de 1,3 millions d’euros) de tri sélectif.
60 points d’apport volontaire, équipés de bornes enterrées, d’une dalle de propreté, d’une palissade en bois exotique, et de barrières permettant la sécurisation et l’intégration esthétique sont ainsi prévus pour le tri du verre, des journaux, revues et emballages ménagers recyclables.
50 points de regroupement seront réalisés pour assurer le tri sélectif du verre pour les seuls professionnels, en bacs roulants, avec dalles de propreté et palissages en bois exotique.
Nous voulons donner à cette vaste réalisation un caractère exemplaire et organiser une grande opération de communication pour en favoriser la réussite.

Question : D’autres projets ?
Réponse de Pierre Chaubon :
Je veux aussi signaler un projet important de création d’un nouveau site internet de la Communauté, un portail particulièrement complet, réactif et interactif, comportant les informations les plus diverses sur le Cap, l’activité de la Communauté, les communes qui la composent, et dont la vocation sera à la fois économique, touristique et culturelle.
Deux Vice-présidents, Antony Hottier et Dominique Antoni s’y sont particulièrement consacrés avec notre secrétaire générale et toute notre équipe.
Le site sera présenté à la presse et au public avant l’été.

Question : Quelle est votre réflexion sur les enjeux du littoral du Cap Corse ?
Réponse de Pierre Chaubon :
Elle tient en peu de mots et s’appuie sur une série d’études que la Communauté de Communes a réalisées dans un passé récent : le respect de la loi littoral et, d’une manière générale, des textes et des procédures en vigueur ; l’amélioration dans ce cadre des marines et des ports existants ; une attention soutenue aux enjeux architecturaux, qui n’exclut pas un peu d’imagination créatrice ; l’utilisation de matériaux adaptés…

Question : Quelles sont les conditions requises pour favoriser le développement du milieu rural et parvenir à installer de nouvelles familles ?
Réponse de Pierre Chaubon :
Le milieu rural en général, celui du Cap en particulier, sont en situation de grande faiblesse démographique et de retard chronique de développement et d’aménagement.
Nous devons agir sans relâche sur tous les leviers – accès, énergie, tissu commercial, soins, confort…- pour favoriser, au-delà de l’accueil des visiteurs, l’installation de nouvelles familles.

Recrutement d'un assistant administratif et financier

La communauté des communes du Cap Corse recrute par voie statutaire UN ASSISTANT ADMINISTRATIF ET FINANCIER H/F (Cadre d’emplois des rédacteurs territoriaux).

Poste à temps complet à pourvoir rapidement, au plus tard novembre 2016
Rémunération statutaire, régime indemnitaire, CNAS, participation employeur mutuelle et prévoyance

Consulter l'annonce »

Séminaire de travail autour des enjeux paysagers, architecturaux et patrimoniaux pour le Cap Corse

Dans le cadre de la réalisation de la charte architecturale et paysagère du Cap Corse, la Communauté de Communes vous invite à participer à ce séminaire de travail qui aura lieu le vendredi 14 novembre 2014 à 14h30 à la confrérie de Barrettali.
Pour obtenir plus d'informations, voir communiqué de presse ci-joint.

Communiqué de presse »

NOUS SOMMES CHARLIE

Une minute de silence a eu lieu aujourd'hui, le jeudi 8 janvier 2015 à 12h00, devant les bureaux de la Communauté de Communes du Cap Corse avec les administrations et commerces voisins.


IN CAPI CORSU SI SCIEGLIE

La Communauté de Communes poursuit sa campagne de communication sur le tri sélectif avec l'édition de deux guides :
- un guide destiné au grand public
- un guide destiné au public scolaire

Vous pouvez les télécharger sur notre site.

guide destiné au grand public »

guide destiné au public scolaire »

IN CAPI CORSU SI SCIEGLIE

GUIDE DU TRI »

Voir les actualités archivées